Volvo et Daimler s’allient pour produire des piles à combustible à grande échelle

Volvo Group et Daimler Truck AG, les deux leaders mondiaux du véhicule industriel, ont décidé de s’allier dans un joint-venture à 50/50 pour développer, produire et commercialiser des piles à combustibles pour les camions, mais aussi pour d’autres types d’applications.

Les investissements pour obtenir une neutralité carbone d’ici 2050 étant colossaux, les deux groupes ont décidé de se rapprocher pour mettre en commun leurs savoir-faire respectifs. Cette nouvelle entreprise se destine à fonctionner de façon « indépendante et autonome », les maisons mères de Mercedes-Benz Trucks, Volvo Trucks et Renault Trucks (entre autres) restant concurrentes dans les autres domaines.

L’objectif consiste à proposer en série, dès la deuxième moitié de la décennie, des véhicules industriels lourds équipés de piles à combustible pour des applications exigeantes sur de longues distances. Pour lancer cette joint-venture Daimler Trucks souhaite rassembler toutes ses activités liées aux piles à combustible dans une nouvelle unité, Daimler Truck fuel cell, Volvo Group investissant 600 millions d’euros en cash pour acquérir la moitié de cette joint-venture non contraignante. Un accord final devrait être conclu d’ici la fin de l’année.