Volvo Penta assemble directement ses moteurs aux USA

Le motoriste Volvo Penta renforce son usine de production de moteurs située à Lexington dans le Tennessee (USA). L’objectif : faciliter la personnalisation des commandes et réduire les délais de livraison de la clientèle nord-américaine.
 
Depuis le lancement de sa gamme Tier 4F en 2014, Volvo Penta a connu une croissance significative sur le marché de la manutention, de la construction, de l’agriculture ou encore forestier, due principalement à l’efficacité de ses moteurs et la technologie SCR qui réduit les temps d’arrêt et le TCO.
 
"Au cours de ces 4 dernières années, nos activités ont considérablement augmenté. La décision de délocaliser l’assemblage final de nos moteurs dans notre usine de Lexington doit permettre d’améliorer notre flexibilité et de réduire nos délais", explique Ron Huibers, président de Volvo Penta Americas.
 
Avant la mise en place d’une nouvelle ligne de production, Volvo Penta devait soit conserver un stock de moteurs diesel finis, soit les commander auprès de ses usines situées hors Etats-Unis, avec un délai de 12 à 14 semaines. Dorénavant, un stock de moteurs D5, D8, D11, D13 et D16 sera disponible à l’usine de Lexington ainsi que ses composants, de sorte que lorsqu’une commande se présente, le moteur et les composants sont assemblés selon les spécifications requises. Et la livraison s’effectue dans les 15 jours qui suivent.
 
Volvo Penta a investi massivement pour étendre son usine de 20 000 m² au Tennessee. Il y a notamment installé un atelier d’essai à la pointe.