ROPA arrache avec Volvo Penta

Le fabricant d’arracheuses ROPA anime ses machines avec des moteurs Volvo Penta. La fiabilité des moteurs sur le long terme joue beaucoup mais c’est surtout le vaste réseau de service et de dépannage de Volvo Penta qui fait la différence.  
 
La saison de récolte des betteraves à sucre peut être courte mais intensive. Si le temps le permet, entre septembre et novembre, les machines fonctionnent 24h/24. Car tout retard peut entraîner une détérioration précoce des légumes et une perte sèche au niveau de l’activité. ROPA construit des machines fiables, permettant de s’affranchir de ces retards. Pour preuve, les temps d’immobilisation réduits au minimum.
 
ROPA propose une large gamme de produits pour la récolte de betteraves et de pommes de terre, dans plus de 40 pays. La famille à l’origine de la création de l’entreprise possède un site de production à la pointe, une unité de recherche et développement ainsi qu’une usine pilote de production de biogaz pour la production d’électricité et de chaleur à partir de betteraves à sucre.
 
En 2016, ROPA a intégré deux moteurs de 16 l Volvo Penta dans ses modèles Tiger 6 et Panther 2, ses meilleures récolteuses de betteraves. "L’objectif était d’avoir dans nos machines des moteurs capables de fonctionner entre 13 000 et 15 000 h sans réparation majeure", explique Michael Gruber, directeur technique chez ROPA. "En outre, nous avions besoin d’une assistance technique dans tous les pays où nous livrons. Si un moteur ne fonctionne pas en raison d’un manque de pièce de rechange ou de technicien, la machine entière est défectueuse pour le client".
 
La Tiger 6 à trois essieux est la plus puissante arracheuse de betteraves au monde. La Panther 2 à deux essieux, quant à elle, est une machine plus petite et plus compacte pour les applications nécessitant une plus grande mobilité.